UFO Sighting in Willits, California on 1972-08-16 00:00:00 - Trois disque silencieux avec hublots se dã©placent lentement au dessus des montagnes

J'ã©tais chez des amis dans les montagnes de willits dans le nord de la californie puis un soir j'ai vu trois objets volants tranquillement et sans bruits au dessus des montagnes l'un ã  la suite de l'autre. ils se sont dã©placã©s trã¨s lentement et j'ai cru voir des hublots d'oã¹ une certaine lumiã¨re ã©manait. j'ai alors criã© aie! regardez au dessus de ces montagnes et les personnes prã©sentent ( aux alentours de 7 personnes ) se mirent ã  agiter les bras pour les saluer . je mes suis alors rendu compte qu'ils ã©taient habituã©s ã  en avoir. assez que une des personnes m'a dit nous allons avoir de la visite demain ? eh ben ? je me suis dit que ã§a serait sã»rement intã©ressant! les trois objets volant sont alors disparus derriã¨re la montagne. le lendemain fin p.M on m,a demandã© si je voulais aller rencontrer dorothy ? j'ai dit oui et nous sommes allã©s rencontrer ã  l'orã©e du bois deux personnes assez grandes cheveux blancs argentã©s long et fort plaisants , une belle vibration puis ils se sont serrã©s dans les bras et moi aussi puis j'ai senti une sorte d'ã©nergie m'envahir et je me suis rendu compte et rã©alisã© que je devais quitter, retourner au campement et aller appeler chez nous car je savais que quelqu'un de ma famille ã©tait trã¨s malade. sur ce je me suis excusã© et ils m'ont dit oui vas y, ne t'inquiã¨te pas il vas aller mieux . et de fait ma maman ( qui ne semblait nullement ã©tonnã© que je sache que quelqu'un de ma famille ã©tait malade) m'a dit que mon jeune frã¨re ã©tait sous oxygã¨ne dans une hã´pital de montrã©al . je parti donc le lendemain pour aller au chevet de mon frã¨re , ce serai trop long de tout dã©crire le pã©riple willits montrã©al mais en effet lorsque je suis arrivã© ã  l’hã´pital et que j,ai ouvert la tente oxygã¨ne j'ai touchã© mon frã¨re et eu la mãªme dã©charge d'ã©nergie que lors de ma rencontre dans le bois , mon petit frã¨re s'est alors levã© dans le lit et lui ai dit c'est ton frã¨re tu vas aller mieux maintenant et le surlendemain il sortait tout a fait guã©ri !